Retour

Portrait de Murielle : J'ai repris mes études

MURIELLE

Responsable administrative et financière, Murielle a repris le chemin de l’université après 50 ans pour décrocher un Master en Marketing… en moins d’un an !

Pourquoi avez-vous ressenti le besoin de reprendre vos études ?

Mon cursus est un peu atypique. De formation littéraire, j’ai fait des études de marketing puis j’ai travaillé 23 ans à l’étranger, dont 18 ans en Polynésie française et cinq ans en Nouvelle-Zélande. Je suis rentrée il y a sept ans jour pour jour, et j’ai repris des études il y a un an dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Quelles ont été les principales difficultés ?

Retourner au statut d’étudiant, la rigidité de l’enseignement aussi, et le fait de se soumettre à un rythme d’apprentissage dans lequel on est un peu spectateur. Cela demande beaucoup d’attention et beaucoup d’efforts pour assimiler énormément de choses en peu de temps. J’avais choisi cette formation pour le module de webmarketing (création de sites Web, référencement, mesures d’audience...), et j’avoue qu’au début, cela a été particulièrement dur pour moi. Mais en fin de compte, j’ai eu beaucoup de chance car après un mois à l’école, j’ai trouvé la mission en entreprise que je devais réaliser grâce à une rencontre à une terrasse de café ! Ma mission était de travailler à la refonte d’un site Web d’une entreprise de tourisme. À partir de là, j’ai pu comprendre tout l’intérêt des cours de webmarketing. Cela m’a ouvert des horizons que je ne soupçonnais même pas.

Qu’est-ce que ces études vous ont apporté ?

Je suis devenue beaucoup plus réactive sur les nouvelles technologies et les outils de communication. J’ai acquis une ouverture d'esprit envers les services commerciaux et marketing beaucoup plus grande que celle que j’avais avant. Par ailleurs, j’ai réussi à décrocher un contrat de trois mois chez un fabricant de téléphones mobiles en marque blanche, ce qui m’a permis de baigner à nouveau dans un univers international. Actuellement, je travaille pour mon école dont j’ai été chargée de faire la promotion.


Un souvenir ou une anecdote à partager avec nous ?

Lors du premier jour de formation, l’usage veut que chaque étudiant se présente. La première personne à se lever était une femme qui a dit : « Bonjour, je suis Catherine, j’ai un parcours atypique, j’ai 51 ans, je viens de passer 15 ans en Nouvelle-Zélande et cinq ans en Polynésie française… » Des similitudes avec moi assez incroyables…

Mentions légales - Contact - Service consommateur
Haut de page